LES ARÔMES GUERL
La carpe a une perception des arômes totalement différente de la notre. En tant qu’être humain nous ne pouvons détecter une odeur que lorsqu’elle est sous forme gazeuse ou de micro particules dans l’air. Nous sommes dans l’impossibilité de déceler un arôme dans l’eau. Lorsque vous sortez un poisson de son élément, il ne dégage aucune odeur. Ce n’est qu’après quelques instants que vous êtes capables de reconnaître cette dernière. Le mucus du poisson a partiellement séché et devient perceptible dans l’air. Il nous est difficile de juger de la qualité et de l’efficacité d’un arôme destiné à la pêche car nous n’avons pas les mêmes organes sensoriels que la carpe. Souvent le carpiste porte son choix sur un arôme en fonction de la puissance olfactive. Cette puissance est seulement le signe qu’il possède une bonne diffusion dans l’air grâce à un solvant très volatil. Ce dernier n’est pas obligatoirement adapté à une diffusion dans l’eau. Il faut être prudent dans ses choix et ne pas toujours se fier à notre nez. La carpe à un sens olfacto gustatif très développé. Elle est capable de sentir et de goûter en même temps. La diffusion dans l’eau se fait de deux manières : par une solubilité totale ou une solubilité partielle. Le premier type de diffusion correspond à des solvants tels que l’alcool, le propylène glycol ou tout simplement l’eau. Le deuxième correspond à une diffusion particulaire ayant comme support des bases huileuses. Avant d’aller plus loin dans les utilisations de l’une ou l’autre forme de diffusion, il faut revenir à la fonction première de l’arôme. Il doit guider le poisson vers votre esche ou votre amorçage. En fonction du mode de pêche et du lieu de pêche, vous devez faire le choix d’un type de diffusion pour obtenir une efficacité maximale.

LES PULVERISATEURS :

Ils ont une diffusion rapide. Ils renforcent la puissance de vos bouillettes d’eschage ou de rappel. Ils vous permettent de réaliser sur votre lieu de pêche un boostage grâce à une pénétration rapide de l’arôme dans la bouillette ou de combiner différents arômes. La possibilité d’ajouter rapidement un arôme différent sur votre bouillette vous ouvre de nombreuses possibilités. Exemple : Sur une bouillette scopex, vous pouvez pulvériser un arôme fruit ce qui augmente considérablement l’attractivité et l’efficacité de votre bouillette d’eschage. Les bouillettes de rappel peuvent également être boostées pour maintenir une diffusion rapide afin de guider les carpes sur votre lieu d’amorçage. La rapidité de diffusion est également très appréciable lorsque l’on pratique une pêche de courte durée dans des eaux froides.

Quelques exemples de combinaisons qui fonctionnent bien:

Pulvérisateur pêche sur une bouillettes scopex. Pulvérisateur banane sur bouillettes fruits des bois. Pulvérisateur whisky sur bouillettes calamar. Pulvérisateur poire sur bouillettes chènevis.

Ces associations souvent paraissent étranges car nous nous basons sur nos goûts propres alors que la carpe réagit de manière différente.

LES HUILES ESSENTIELLES ou en abréviation HE : Elles font partie de la famille des diffusions particulaires à condition qu’elles soient associées avec un émulsifiant. Une huile essentielle ayant une base huileuse remontera systématiquement à la surface de l’eau. Ce qui n’est pas le but recherché dans la pêche à la carpe. Pour une utilisation correcte, vous devez mélanger dans l’ordre suivant huile essentielle + huile végétale + émulsifiant.

Exemple : Pour 500g de mix 10 gouttes d’huile essentielle + 10 ml huile végétale + 5 gouttes d’émulsifiant.

Le rôle de l’émulsifiant est de casser la structure de l’huile pour la transformer en micro gouttelettes. Votre émulsion ainsi réalisée sera parfaitement répartie dans votre mix et vous obtiendrez une diffusion particulaire adaptée à la diffusion dans l’eau. En fonction de la quantité d’émulsifiant vous pouvez obtenir une émulsion plus ou moins fine. Pour des pêches en eaux froides vous devrez doubler la quantité d’émulsifiant car les basses températures augmentent la viscosité de l’huile.

LES AROMES IDENTIQUES NATURE ou en abréviation AIN : D’une diffusion moyenne de 12 heures, ils sont parfaitement adaptés pour les bouillettes d’amorçage, les bouillettes d’eschage en pêche de nuit ou les pêches en rivière. Naturellement, vous pouvez affiner vos diffusions en couplant un AGI avec un AIN. Dans ce cas, il est préférable d’ajouter l’arôme le plus lent AIN à la cuisson à raison de 5 ml pour 500g de mix au lieu de 7 ml et de pratiquer un enrobage de vos bouillettes avec un AGI à raison de 2 ml pour 500g de bouillettes.

LES AROMES GOUT INTENS en abréviation AGI : Ce sont des arômes qui ont une diffusion d’environ 6 heures. Vous pouvez les utiliser pour des pêches rapides, des pêches en eaux froides ou en combinaison avec des arômes plus lents. Ils marient l’arôme avec le goût pour donner à votre bouillette le maximum d’efficacité. La granulométrie de votre bouillette, c’est à dire la grosseur des particules qui la compose, influe directement sur la diffusion des arômes. C’est pour cette raison qu’il est préférable d’utiliser un mix à faible granulométrie en eaux chaudes ou pour des pêches en rivière. Une granulométrie plus grossière est plus adaptée pour les eaux froides ou les eaux closes.

LES BOOSTER ou en abréviation BOT : Ils renforcent la diffusion des arômes mais également des appetants et des attractants qu’ils contiennent. Grâce à leur support, ils ont une pénétration rapide dans la bouillette. Une dizaine de minutes est suffisante pour obtenir une bonne imprégnation. La diffusion des boosters est d’environ 8 heures. Ils permettent également de coupler l’arôme de votre bouillette avec un booster différent.

Exemple : Une bouillette scopex boostée avec un fruit ou une bouillette poisson boostée avec une fraise. Dosage : 3 à 4 ml pour 500 g de bouillettes.

Vous avez à votre disposition des diffusions spécifiques dans chaque arôme qui vous permettent d’adapter votre amorçage, votre eschage et votre rappel.

En règle générale les bouillettes d’amorçage sont confectionnées avec des arômes à diffusion lente. Les bouillettes d’eschage, en fonction du type de pêche, peuvent comporter un arôme lent au cœur de la bouillette et un arôme plus rapide à la surface de la bouillette. Pour ce qui est du rappel, il vaut mieux employer un arôme rapide.

Comment préserver les qualités de vos arômes : Nos arômes ont une date de fabrication qui ne dépasse pas un mois, ce qui vous garanti une extrême fraîcheur. Pour conserver vos arômes, il faut éviter de les exposer à la chaleur. A température ordinaire et à l’abri de la lumière, ils sont stables pendant deux ans. C’est au cours de la cuisson que vous risquez de détruire une partie des qualités de vos arômes. Pour réduire cette dégradation, il faut limiter le temps de cuisson des bouillettes. Pour cela, vous devez introduire le minimum de bouillettes dans le maximum d’eau. Au cours de la cuisson, la couche superficielle de vos bouillettes se vide des arômes et additifs. Je vous conseille de pratiquer un enrobage avec votre arôme lorsque vos bouillettes sont égouttées. Ainsi, vous compenserez les pertes et vous obtiendrez un enrobage qui n’a rien perdu de ses qualités.

Les facteurs qui ralentissent la diffusion des arômes : Un mix qui est composé de fines particules emprisonne partiellement votre arôme. Cela peut être un avantage en particulier pour les bouillettes d’amorçage qui demandent une diffusion de longue durée. Certains liants peuvent enfermer totalement votre arôme et les divers additifs que vous avez introduit dans votre mix. Le blanc d’œuf, la caséine, le gluten de blé forment au cours de la cuisson des structures presque imperméables. Ils apportent à vos bouillettes des qualités mécaniques : souplesse, résistance et élasticité. Le choix reste à faire entre diffusion et belles bouillettes !

Les facteurs qui accélèrent la diffusion des arômes : Un mix ayant une structure grossière favorise une bonne diffusion. Elle est nécessaire pour les bouillettes de rappel et les bouillettes d’eschage. D’autres produits tels que les OPTIDIFFUSION EAUX CHAUDES et EAUX FROIDES ont été particulièrement étudiés pour accélérer la diffusion des arômes et des autres additifs. Vous trouverez la présentation de ces produits sous la rubrique des produits spéciaux GUERL.